La Causerie du Bourrier

11h03 au Nombril du monde, c’est la causerie du matin. Aujourd’hui l’invité est un ingénieur de recherche à l’institut national de recherche agronomique (INRA), Pierre Bitoun. Il est l’auteur avec Yves Dupont du livre « Le sacrifice des paysans, une catastrophe sociale et écologique » qui retrace l’histoire de l’agriculture sur le chemin du productivisme, de « l’ethnocide » des cultures paysannes à la schizophrénie actuelle du monde agricole. Autour de la table tout le monde est d’accord, mais quelles sont les solutions ? Pierre Bitoun déplore le succès de la pensée des Colibris liée au sentiment d’impuissance générale et finalement très individualiste. Pour lui « faire sa part » dans son coin ne suffit pas, il n’y a pas d’individu qui soit séparé du « social », donc du politique et du « faire société », la seule solution est dans l’engagement politique pour ne pas éluder les rapports de forces. L’enseignement est également la courroie de transmission d’un modèle, comment le réformer ? Qui finance ? Qui soutien ?

Lire aussi : un article du blog de Médiapart