L’Océan

Arrivée à l’océan… pas d’océan ! Je suis dans la baie du marais poitevin ou baie de l’aiguillon, la marée haute est à 23h où à midi et il est… 16h ! De toute façon, il n’est pas recommandé de se baigner, c’est de la gadoue. Qu’à cela ne tienne, je compense ma frustration de baignade par un petit plateau de fruits de mer avec vue sur la baie au coucher du soleil. On ne traverse pas la France pour voir l’océan sans faire un festin de ses trésors !

Je remonte le lendemain par la côte jusqu’aux Sables d’Olonne où je dois prendre le train des plages pour Bressuire. C’est la gare la plus proche de la Colporteuse où j’ai pris RDV avec Mathieu Bernardin, le co-fondateur de la structure avec Fred Billy. La route est magnifique, peu de chemins et de pistes cyclables longent vraiment la mer mais lorsque c’est le cas ça vaut le coup ! Les pistes du circuit aménagé « la Vendée à vélo » sont très agréables traversant aussi bien des pinèdes, des villages, des champs… On y respire la menthe, les pins, les vaches, le grand air de la mer !

Quel bonheur, quel bonheur, quel bonheur ! Sillonner les routes, envoyer du kilomètre, tenir, manger face à la mer et aux vagues perdues sur les rochers ! Une boîte de maquereaux à la moutarde, 2 tranches de pain récupérées au restaurant, des tomates cerises, une faisselle achetée sur la route, bien acide au goût de vache comme j’aime et 2 petits spéculoos ! L’horizon… À perte de vue l’horizon, et le bruit des vagues inlassable, infini… Sentir la terre vivante !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *